Richard Armitage airplane reads

https://platform.twitter.com/widgets.js

And here I was thinking of reading Harlan Coben on a plane.

~ by Servetus on August 19, 2019.

5 Responses to “Richard Armitage airplane reads”

  1. Sadly my feeling was , not even a short holiday with your family, it is your birthday.

    Liked by 2 people

    • Hard to say what the associations are for him. I basically never celebrate my birthday anymore as my father has never remembered it and the people I’d want to celebrate with are far away. I hope he has the relations with his family that he wants to have.

      Liked by 1 person

  2. Où la lecture s’avère rester une activité de privilégié!
    Si la première classe peut lui offrir des conditions idéales de lecture, qu’il en profite. Car il n’en est pas de même en seconde classe. Lire alors, devient une gageure. La luminosité de la veilleuse ou du hublot peut vous attirer les foudres de votre voisinage et/ou la visite d’une charmante hôtesse de l’air niponne dont les paroles en anglais vous sont incompréhensibles… mais ses gestes ne vous laissent aucune ambiguîté sur son dessein. En classe économique 98% des passagers dorment ou regardent un film. Malheur à moi, qui avait envisagé de la lecture scientifique: https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Claude_Ameisen
    Et l’écoute de CD, vous pourriez me demander? J’avais tellement rêvé de ces 13 heures aller et 11 heures retour pour enfin terminer mon écoute des 10 CD de TLOTN. Mais la voix grave de Richard Armitage était inaudible. Placée, au dessus des ailes, les bruits stridents des réacteurs ne m’ont laissée aucune chance d’être divertie par tous les personnages. J’ai même failli me faire “harakiri”, si le terme peut s’appliquer à une auto décapitation.

    Liked by 1 person

    • LOL — you and I were on the same wavelength on this one. I thought “wow, you have space at your seat to unpack all that!” The last transatlantic flight I was on, there was room for me to hold one book — the one I was reading that second, a thick paperback. I don’t have any problem sleeping on those flights but I agree, it’s not like the atmosphere is calm.

      Liked by 1 person

      • De la place j’en avais car il n’y avait personne devant moi, seulement la cloison de séparation entre les première et seconde classe. La porte de secours sur l’aile était très rassurante également. Nous étions tous les 3 ensembles (husband, daughter and I)
        A l’aller, au moment de l’embarquement, par mégarde, j’ai présenté le ticket Paris-Helsinski au lieu de Helsinski-Tokyo. L’hôtesse m’a envoyée en première classe à gauche, alors que les miens étaient partis à droite. Arrivée auprès de beaux sièges blancs de type “confident” https://fr.wikipedia.org/wiki/Confident_(si%C3%A8ge) , j’ai compris le problème. Maintenant, je pense que j’aurais dû rien dire et rester en classe affaire….

        Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

 
%d bloggers like this: